Route des Maisons d'Écrivains

A l'exception de rares âmes sombres ou bohémiennes, qui ne se sentent vibrer qu'au café ou dans une chambre d'hôtel, presque tous les écrivains considèrent comme fondamentale l'équation travail = maison + solitude.

Une maison n'est pas d'abord, pour l'écrivain, un lieu familial ni un lieu de représentation sociale - même si elle est aussi cela - elle est avant tout la forteresse et le décor qui protègent les petites heures du matin et les longues heures de la nuit, passées la plume à la main ou, de nos jours,  devant l'écran du "traitement de texte"…

Quelle académie cette promenade !

Il faut, dans chacune de ces demeures, chercher le secret.

Secret d'un homme, secret d'un couple, secret d'une oeuvre.

Allez les visiter ! Faites durer ces miracles : les écrivains morts s'ennuient si vous laissez leurs livres fermés, leur maison vide.

François Nourissier